Restitution régionale pour les observateurs du réseau ENI en Nouvelle-Aquitaine

Image des fiche parcellaire crée par l'Université de Rennes 1

Depuis 2012, un réseau de 500 parcelles fixes permet de suivre l’impact des Effets Non-Intentionnels (ENI) des pratiques agricoles sur la biodiversité en France métropolitaine avec l’étude annuelle de 4 bio-indicateurs (lombriciens, coléoptères, flore des bords des champs et oiseaux).

L’Université de Rennes 1 (à travers l’équipe de l’OPVT) est l’expert « vers de terre » pour ce réseau d’Ecophyto. Avec la détermination à l’espèce, des rendus à la parcelle sont proposés pour les régions partenaires. L’Université m’a délégué les restitutions et formations techniques auprès des observateurs et agriculteurs du réseau.

Animée par la Fredon et la Chambre Régionale d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine, la réunion du 3 mars 2022 était l’occasion de (re)présenter aux observateurs du réseau:

  • l’intérêt d’étudier les vers de terre
  • la théorie sur le protocole Test-Bêche
  • les résultats obtenus au niveau régional et national.

GUILLOCHEAU Sarah
Microentreprise

SIRET : 901 319 202 00015

6 la ville Damon, Mauron (56430)
(+33) 06 49 02 82 71
guillocheau.sarah [a] gmail.com